mon coup de gueule

Publié le par rey charles

je viens de lire la presse l'Ardennais qui nous fait part d'un jugement d'un patron voyou (voir le lien ci dessous).

 

Je vois qu'il y a une justice à 2 vitesses, celle des patrons voyoux, des patrons polueur d'amiante ,des actionnaires qui ferment des usines pour gagner encore plus.

 Et ceux qui se battent pour garder leur travail, pour faire valoir leurs droits pour obtenir réparation quand ils sont malade suite à l'amiante, le droit de se reposer à 60 ans pour bénéficier de temps à passer avec ses enfants et petits enfantss.

 

 

La justice choisi son camp:

 

pour les patrons voyoux:

Comme vous pourez le lire dans l'article, il a fallu 10 ans pour qu'un procès voit le jour, pour les Thomé Génot

les dirigeants Catalina condamné 3 ans après à 5 ans de prison ferme, mais ils sont en Amérique avec promesse de l'état de les faire revenir en France pour purger leurs peines mais dans combien de temps,je pense que ce dossier et enterré. Le patron voyou de l'entreprise Lenoir et Mernier qui devrai lui aussi passer en jugement le 18 mai, il aura fallut attendre 3 ans et demi, pour celui d' Ardennes Forge,celui qui avait repris Thomé génot après 3 ans de procèdure toujours pas de date de procès. 

 

pour les patrons polueurs  (Amiante):

Des mois et même des années pour se faire reconnaître en maladie professionelle pour qu'un jugement sur ces patrons qui savaient et qui n'ont rien dit et tout cela pour le profit de leurs entreprises.

 

 

 

La justice pour les victimes  qui ont perdu un emploi ou qui demande plus de justice social, si un écart est fait, la justice ne se fait pas attendtre :

 

novembre 2006 : manifestation des salariés de thomé génot suite à la fermeture de l'entreprise par des patrons voyous , 5 semaines de manifestation et un écart par un salarié de Thomé Génot qui avait lancer des pneux enflammés sur la grille de la préfecture , garde à vu une semaine après les faits, et 3 mois après le tribunal .

il est condamné à 4 mois de prison avec surcis, et 2 ans après on lui réclame 30 000 euros à rembourser, grace à un mouvement populaire l'assurance retire sa plainte de 23 000 euros par contre la préfecture des Ardennes maintient sa plainte et demande 700 euros + les frais de justice.

Octobre 2010, manifestation à charleville contre le projet de loi sur la retraite, une vitine de l'UMP est brisée,

1 mois après, 8 manifestants sont réveillé le matin de bonne heure pour être mis en garde à vue pour leur signifier qu'ils devront rendre des comptes devant le tribunal, initialemment prévu en janvier, il est reporté à jeudi, le motif est dégradation en association de malfaiteur ce qui veut dire, un jugement qui peut aller jusqu'à de la prison ferme.

 

Dans se beau pays de la France, on peu mettre des milliers de personnes au chômage, des milliers de personnes qui deviennent malade de l'amiante avec des souffrances et des décès et qui sont puni 10 ans après ou voir même ne rien avoir, et ceux qui brisent une vitrine ou qui par désaroi pour se faitre entendre lancent des pneus là ceux ci sont des voyoux et doivent être puni le plus vite possible pour exemple.  

 

Et maintenant on programme même les fermeture d'usine, delphy à Donchery, fermeture en 2012 ,plus de 250 personnes licenciés, attendez ont à encore besoin de vous pour nous organiser à délocaliser, je vous promet une carotte en 2012  (30000 à 60000 euros d'indemnités)

Porcher à Revin, la même chose avec des promesses qui ne seront pas tenu comme toutes les entreprises depuis

5 ans qui ont fermé avec le même constat des ouvriers victimes des patrons voyous ou des Actionnaires qui

continuent, car impuni. 

 

 

article de l'ardennais  cliquez sur le lien: 

 

       http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/montherme-artis-avait-ete-liquidee-en-2002-lex-pdg-sera-enfin-juge-en-mai-0

 

 

  charles rey

Commenter cet article

biren janine 28/02/2011 17:48



bel article  tout ces gens la sont des briseurs de vies



Claude 22/02/2011 20:29



Bravo Charly, entièrement d'accord avec toi, c'est pourquoi il nous faut continuer le combat afin de faire entendre à tous, que nous refusons la justice a deux vitesses.


Et il n'y a qu'une seule et unique façon, le combat de terrain au plus près des réalités et des souffrances.


Amitiés à toi Charly.